2D attitude initie la Compensation carbone polynésienne

  • Imprimer
Captation carbone naturelle...Parmi les défis de développement qui nous attendent, l'un d'entre eux ne doit être ni abordé à la légère, ni pris avec retard.
Il s'agit du dérèglement climatique, dont les impacts en Polynésie comme dans le monde s'avèrent redoutables et doivent être fortement anticipés, compte tenu de l'inertie très importante du système climatique : nous avons déjà "créé" le climat futur de ce siècle (et même bien au delà).
Aujourd'hui, il existe de nombreuses façons d'atténuer les conséquences du dérèglement climatique d'une part, et de s'adapter aux conséquences de ce dérèglement d'autre part. C'est ainsi pour réaliser un état des lieux et des propositions d'actions que le "Réseau changement climatique Polynésie", auquel 2D attitude participe activement, s'est formé cette année.

Mais pour passer d'ores et déjà aux actions, 2D attitude a engagé la mise en place d'un système de Compensation carbone en Polynésie française.


De quoi s'agit-il ? Rappelons rapidement que le dérèglement climatique est dû à une surbabondance de CO2 dans l'atmosphère terrestre, ce CO2 provenant essentiellement de la combustion des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz), elles-mêmes incluses dans tous nos procédés industriels et l'ensemble de nos actes de consommation.
  • Une première série de mesures concerne la sobriété énergétique, c'est à dire consommer moins d'énergie (quitte à se passer de certains services) et l'efficacité énergétique, c'est à dire consommer l'énergie plus efficacement (en conservant les services obtenus).
  • Une deuxième série de mesures concerne le développement d'énergies générant moins de CO2 que les énergies fossiles (les énergies renouvelables, etc.).
  • Une troisième série de mesure concerne... la neutralité CO2 par la compensation carbone volontaire. Le principe est d'équilibrer le CO2 que l'on produit par des mesures qui vont capter ce CO2 (ou éviter sa production).
Arbre en bord de lagon (Atoll de Anaa)

Concrètement, après avoir calculé ses émissions de carbone (incluant le CO2, et d'autres gaz à effet de serre), on va financer à hauteur de ces émissions un ou des projets de captation ou de non-émission de carbone ailleurs. Ainsi, on peut investir dans des énergies renouvelables, de la sobriété ou de l'efficacité énergétique, de la séquestration du carbone, etc. Ce type de procédé est valable à tous les niveaux : pour une institution, une entreprise, une collectivité, un foyer ou un individu.
Compensation CO2 (ADEME)La compensation carbone existe déjà dans de nombreux pays et est plus souple que les démarches issus du protocole de Kyoto. Cependant, il est nécessaire de s'inscrire dans une démarche parfaitement objective et transparente, de manière à ce que les mécanismes de la compensation carbone soit réellement efficaces. Pour cela, 2D attitude s'est engagé dans des processus de certification par des organismes référents dans ce domaine.

Pour finir, 2D attitude présentera fin août une conférence-débat sur le thème du carbone : taxes, quotas, bilans compensations, neutralité carbone, l'ensemble de ces notions seront expliquées et évaluées en terme d'intérêt économique, social et environnemental pour la Collectivité polynésienne.