Transport maritime photovoltaïque : l'exemple de PlanetSolar

  • Imprimer
Le bateau PlanetSolarLe navire solaire MS TÛRANOR PlanetSolar a pris la mer ce lundi 27 septembre pour un tour du monde qui devrait durer 160 jours.
Màj 24/02/11 : PlanetSolar vient de modifier son itinéraire pour rejoindre la Polynésie : il sera aux Marquises du 05 au 12 mars, à Manihi ou Rangiroa du 17 au 19 mars, à Papeete du 22 au 26 mars, et à Bora Bora les 27 et 28 mars.
Il porte jusqu'à 537 m² de panneaux photovoltaïques (certaines parties sont déployables pour augmenter la surface quand les conditions le permettent). Sa puissance électrique disponible maximale est de 93,5 kW, fournie uniquement par les cellules solaires (d'un rendement de 18,8 %). Ils alimentent plusieurs moteurs pour une vitesse de 7,5 nœuds , soit 14 km/h.

PlanetSolar après le départ

 

Un drôle de mode de fourniture énergétique donc. Son coût est en effet exorbitant en regard de ce que l'on sait faire depuis fort longtemps en matière de navigation, avec les bateaux à voile (ou plus récemment à éolienne tubulaire). Ce qui est certain c'est que le pont sera briqué tous les jours ! Content

Après sa sortie de la Méditerranée, le navire traversera l'Atlantique, puis passera par le canal de Panama pour gagner le Pacifique ; il devrait accoster à Hawai'i. Ensuite direction l'Océan Indien et la Mer Rouge pour un retour à Monaco. Pas d'escale prévue en Polynésie française.

Màj 24/02/11 : PlanetSolar vient de modifier son itinéraire pour rejoindre la Polynésie : il sera aux Marquises du 05 au 12 mars, à Manihi ou Rangiroa du 17 au 19 mars, à Papeete du 22 au 26 mars, et à Bora Bora les 27 et 28 mars.