2D attitude est l’association polynésienne du développement durable, reconnue d’intérêt général. L’efficacité économique, l’équité sociale et la préservation des ressources naturelles sont au cœur de son engagement. 2D attitude travaille dans la concertation, hors pressions commerciales, écologiques, politiques, religieuses ou syndicales.
2D attitude - Fa’ahotu i tō tātou Orara’a - Agir aujourd’hui pour préparer demain

Le site de 2Da est en cours de migration vers celui de Colibris.

Retrouvez-nous y
et découvrez aussi Alternatiba Tahiti ainsi que le site de covoiturage Tako.pf !

 
 
 

www.colibris-tahiti.org

www.alternatiba-tahiti.org

Agenda 21 CLM - Des composteurs pédagogiques

légende de l'image Aujourd’hui au CLM peu de personne savent comment gérer leurs déchets verts chez soi.
Nous sommes tellement habitués au système d’engrais en sac, qu’on en oublie qu’on peut aussi valoriser nos déchets verts.

Qu’est ce que le compost ?


Un procédé biologique de dégradation naturelle (avec les êtres vivants du sol en particulier) va convertir les matières organiques en un produit semblable au terreau* : ce produit s’appelle le compost.
Ce procédé biologique se réalise dans un composteur.

Quels intérêts au CLM ?


Cela aura un but pédagogique pour que les élèves puissent le refaire chez eux.
Pour le CLM, il n’y en a en effet pas d’économie financière à en attendre : le coût d’engrais annuel est de l’ordre de 1 000 F/an seulement.
C’est donc bien dans un but pédagogique que ce projet est réalisé et ces composteurs seront accompagnés d’un panneau explicatif.

Comment ça marche ?


Le compostage va accélérer la décomposition de la matière organique en sels minéraux et en humus*.
Après une phase de chauffe naturelle (jusqu’à 70°C), une décomposition de la matière organique se met ne place grâce à une bonne aération, des champignons et des animaux qui vont aider à la transformation de cette matière en compost.

Qu’est ce qu’il ne faut pas mettre dedans ?

• Déchets de la cantine
• Herbes envahissantes
• Herbes traitées chimiquement
• Plantes malades

Avec quoi on le remplit ?

• Plantes de jardin
• Feuilles mortes, fleurs fanées
• Balayures
• Fruits et légumes
• Épluchures
• Gazon séché
• Graines/marc de café
• Sachets de thé
• Résidus de balayeuse
• Mauvaises herbes (non montées en graines)
• Sciure de bois (en quantité modérée)
• Mouchoirs en papier, essuie-tout
• Papier journal en quantité modérée


Où placer les composteurs ?

Il est proposé de réaliser 3 composteurs : ce nombre pourrait être alimenté sans problème en déchets verts et permettront de faire connaître la technique plusieurs endroits.
Ils pourront être placés :
  • Dans la cours des 4e car le composteur y est bien visible des élèves
  • Près des salles de musique et de technologie car la végétation est proche de celles-ci.


Définitions

Humus

L’humus, parfois nommé terre végétale, désigne la couche supérieure du sol créée et entretenue par la décomposition de la matière organique, essentiellement par l'action combinée des animaux, des bactéries et des champignons du sol.

Terreau

Le terreau est un support de culture naturel formé de terre végétale enrichie de produits de décomposition (fumier et débris de végétaux décomposés).
Cet article a été réalisé par les élèves de la classe de Seconde 6 du CLM, en charge de ce projet.
CLM = Collège-Lycée LA MENNAIS, Papeete, Tahiti.
Les auteurs de l'article
Télécharger le dossier de la saison précédente, à l'origine de cet article de synthèse (désormais sur le site de Fédéscol).